C C Montagny

C C Montagny

:Traversée Pyrénées du 16 au 22 juillet 2017

 

Samedi 15 juillet  et Dimanche 16 juillet

 

 Nous avons rendez vous chez Serge pour mettre vélos et bagages dans le Ducato de Daniel; Claude,Daniel et Luc partiront avec Dimanche matin; Qand aux autres, c'est par le train ( Départ 9h36 de Lyon Part Dieu) pour rejoindre Bayonne et l'Hôtel ''La Côte Basque''et se retrouver les 12 participants; La journée se passera à taper le carton avec Charles qui a fait du baby siting une bonne partie du trajet ; La soirée se passera tranquillement à visiter le vieux Bayonne . La nuit sera paisible les mouettes de la côte Basque sont plus calmes que celles de la Méditéranée.

 

         Chez serge

                                                                                  départ de lyon PD

Lundi 17 Juillet    

 

  Il est 8h00 précise lorsque nous nous élançons pour cette nouvelle aventure. Le temps est nuageux mais clément et les premières heures sont consacrées à apprécier la campagne du Pays Basque qui est superbe mais qui a l'inconvénient d'être chahutée question relief. Le premier col est redoutable et les moins aguéris mettent pied à terre,et vont tenir compagnie à Claude;

Un casse-croûte sur le plateau d'Irraty remet l'ensemble de l'équipe; Ensuiteencore 6 km de bonne montée pour arriver au col de Bagargui situé à 1325m d'altitude; La descente est impréssionnante sur Larreau ; Les 40 derniers km avec encore des bonnes ''bosses'' mais le groupe reste groupé pour joindre l'hôtel ''Le Bon Coin'' à Lurbe St  Christau qui comme il se doit est situé en hauteur; Tout le groupe  peut alors se relaxer  en appréciant le bon confort de cet hôtel;

 

                                                                                  Au départ de Bayonne

 

  Paysages grandioses du pays basque

 

Au col de Bagargi

Tout le groupe à ce bon hôtel 

 

Mardi 18 Juillet 2017  :

  

 

 L'horaire est de nouveau respecté pour cette deuxième étape et à 8h00 pétante le peloton s'élance pour aller affronter le Col de Marie Blanque. Il n'est pas très long (9kms) ni très haut (1035 m). Par contre il est très pentu. Il commence gentiment, mais à 4 kms du sommet commence l'enfer. 12 % de moyenne avec des passages à 17%. 

Après une descente rapide, nous voici aux prises avec l'Aubisque qui bien que moins raide (on notera tout de même un panneau 13%) dure 18 kms.

Les paysages sont dignes d'une carte postale (Le cirque  de litor, les vues sur le pic du ger Etc).

Nous décidons finalement de casser la croûte au Soulor ou nous sommes victimes d'un troupeau; de Brebis qui souhaite partager nos carrottes rapées ;

Nous poursuivons ensuite jusque dans la vallée où nous trouvons la cannicule qui nous accompagne jusqu'à Luz St Sauveur  terme de nôtre étape qui totalisait 98 kms et 2500m de dénivelé 

  

 

 

             

 

                                                                        On a fait  des connaissances au col d'Aubisque

                                                                                                  un peu de réconfort

 

 

                                                                  Après l'aubisque la route du cirque du litor 

 

 Mercredi 19 Juillet 2017 : 

 

  Ce matin le temps est nuageux,lorsque nous quittons l'hôtel ''Ardiden'',mais nous n'avons pas le temps de gamberger,car dès la sortie de la ville,nous sommes aux prises avec les premières pentes du Tourmalet; Après Barrège certains optes pour la route  Fignon; Les autres  la route normale plus classique; cette dernière est ce jour la réservée aux vélos à l'occasion du cyclingtrip des hautes pyrénées ; Tout le monde se retrouve au sommet ou une charmante jeune femme note les adresses des beaux gosses du CCM .

Une descente rapide sur Ste Marie de Campan et on enchaine avec le col d'Aspin (148çm) ;De la des vues superbes :pic du midi de Bigorre etc ...

Après la descente nous dréssons la table sur les bords de la Neste à Arreau ;L'après-midi sera consacrée à transpirer sur le col de Peyresourde  (1589m) sur un revêtement fraichement refait à loccasion du Tour de France ;  Nous descedons jusqu'à nôtre hôtel ''la villa d'Alti'' qui est un ancien couvent ou nous partageons des dortoirs.

 

  

 

 

                                                                            Fred a fait une connaissance,qui lui demande son adresse ...

 

                                                                 Au col d'aspin vue sur le pic du Midi de Bigorre :2872m

 

 

                                                                                             Mais que fait Robert ???...

 

 

  

                                                                                             La route du col d'Aspin coté est

                                                                                            Les lacets du col de Peyresourde

 

 

 Jeudi 20 Juillet : 

 

 

   

   Le brouillard est bien accroché sur les monts,quand nous quittons Luchon pour gravir le col du Portillon ; Nous y sommes acceuillis par les douanes Françaises qui vu nos mines renonces à contoler nos bidons... nous faisons une petite incursion en Espagne d'une trentaine de Km avant d'arriver à St Béat ;Nous gravisson alors le col de Menté ou nous passons au virage avec la plaque Louis Ocania ; un grande descente nous conduit sans transition sur les pentes du col de Portet d'Aspet ; on se devait de faire un arrêt devant la stèle du coureur Gasartelli accidenté mortellement le 18 Juillet 1995 lors du tour de France ; Il nous restera la descente sur Massat pour l'hébergement à l'hôtel ''les 3 Seigneurs''

  

Au départ de ''la Villa d'Alti à Bagnère de Luchon

Le col de Portillon dans le brouillard

Passage à St Béat avant le Col de Menté

 

 

 

                                                                                          Arrêt à la stèle Gasarteli au col de portet d'Aspet

                                                                                              Sur la route de Massat

                                                 Maurice était en tête ,mais crevaison à 5 km de l'arrivée ; Claude est la pour l'assistance...

 

 

 

 Vendredi 21 juillet  2017  

 

 

   Nous quittons l'h'ôtel ''des Trois seigneurs'' pour gravir d'entrée le col de Port 1250m) Ascension pas très difficile de 13 km avec un pourcentage moyen de 4,5%; malheureusement un brouillard épais nous empêche d'apprécier les belles vues des montagnes Ariégeoise ; De ce fait au sommet nous plongeons sur Tarascon-Sur-Arriege ou nous arrivons avec la pluie; On se met à l'abri un moment,puis une éclaircie nous invite à repartir ;Elle sera de courte durée car la pluie recommence pour prendre de la hauteur sur le pas Souloumbrie, puis des belles montées sur la route des corniches menant au col de Marmare(1361m) 8km d'ascension qu'on aurait pu mieux apprécier sans la pluie et la route refaite avec du gravillon ; Au sommet:miracle le soleil et le ciel bleu revenus; on pourra alors profiter pleinement de la belle descente sur le plateau de Sault; Un arrêt à un endroit agréable pour le casse-croûte ,puis il nous restera que quelques km pour descendre avec le chant des cigales à Quillan en pays Cathare dans le département de l'Aude ; 3km après nous arrivons à  Belviane et Cavirac pour l'hébergemne à l'hôtel ''les Templiers''.

Au repas animation par des danceurs mexicains;;Maurice pas fatigué participe

 

 

 

                                                   Au départ de l'hôtel ''Les 3 seigneurs

 

                                                               Les montagnes Ariegeoises

                                              

                                                                    Tarascon-sur Arriege avec l'église et la tour de l'hôrloge

                                                                                                                           

                                                                                                    Belles vues en arrivant sur Quillan et belvianes et cavirac 

 

 Samedi 22 Juillet 2017

 

 

   Notre dernière étape n'est pas la plus difficile mais quand même ave le col de Jau culminant à 1506m d'altitude ; nous partons comme l'habitude à 8h avec le temps gris,mais bien vite le ciel s'éclairci pour pouvoir admirer le site du défilé de la pierre Lys,puis les gorges St Georges ;Les 18 km d'ascension du col ne sont pas faciles surtout au début avec des pourcentages au dela des 13% ; mes le revètement de la route est très bon et le paysage boisé sublime ; chacun monte à son rythme et on se rassemble tous pour effectuer la descente sur Molitg connu pour ses thermes ; On pourra apprécier des superbes villages notamment celui de Mosset ; Ce  sera ensuite 40 km de plat en évitant un peu la nationale en passant par Thuir ; Nous sommes vers 14h à la gare TGV de Perpignan;La vélos et bagages sont mis dans le Ducato;comme à l'aller; Daniel,claude et Luc partent ausstôt;Quand aux autres c'est par le train  TGV(départ 15h40) que le groupe rejoindra Lyon .

Cette  traversée c'est super bien passée,sans incident avec une bonne ambiance de groupe  , Claude avec le Ducato de Daniel (merci à lui)  etait aux petits soins de tous

 

 

 

                                                                        Route du défilé de la Pierre Lys

 

 

 

 

                                                                                              Le joli village de Mosset

Les participants :

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



24/07/2017
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres